Le conte des Interclubs Départementaux du 64

Il était une fois… l’ASM Pau Badminton et les interclubs…

Comme dit dans la news du 9 février, les interclubs ont attiré l’équipe de PAU à leur table. Alors prenez place et laissez moi vous raconter telle une aventure fantastique pleine d’actions et d’émotions.

Tout commence le mardi 15 février lors de la venue du club de Bayonne au Gymnase Toulet.
Convoitant comme nous la jolie princesse « Régionale 3 », ils sont venus nous défier avec leurs plus valeureux guerriers. Même si l’on savait que cette rencontre devait arriver un jour ou l’autre et se dérouler dans une bonne entente, tous les guerriers n’avaient qu’une seule et même flamme dans les yeux : « Régionale 3 ». Après une démonstration époustouflante de mouvements d’échauffement de leur équipe, les deux capitaines resplendissant de charisme et d’assurance, scelle après des heures de concertation au bord d’un feu de camp, le pacte qui lancera la rencontre par une poignée de main pleine de virilité et de délicatesse (n’est pas capitaine qui veut ^^). Les hostilités débutent par les deux mixtes. Le mixte 1 est lancé. Nicolas et Audrey doivent faire face aux dangereux Ronan Legendre et Christelle Aramendy. Le combat fera rage mais notre duo s’inclinera en trois sets 18-21/22-20/21-16. Le mixte 2, lancé en même temps, faisait rage non loin de la tempête du mixte 1. JB et Sonia, qui ont l’habitude de jouer ensemble depuis la sortie de la game boy advance, ont montré à Fabien Migliorini et Séverine Derain qu’avec toutes les intempéries qu’ils ont traversées, ils ne se laisseraient pas faire. Ils remportent la rencontre 21-18/21-09. Place au simple dame 1 qui a vu une de nos plus anciennes joueuses revêtir le maillot Palois pour remplacer la pauvre Ludivine qui s’était faite dépouiller de son appendice. Malgré un début difficile, Jeanne-Lise a su faire étalage de son expérience et remporte son match contre Marie Jaffre, 21-19/21-18.
Arrive le double homme, très attendu par Pierrot et JB qui veulent, depuis un moment, affronter les grands de la classe B. Au terme d’un combat sanglant, ils parviennent à arracher la victoire en trois sets 21-19/14-21/21-18 à Jérémy Geyre et Fabien Migliorini. A ce stade de l’affrontement, 3 à 1, rien ne semble plus pouvoir stopper la victoire de Pau mais c’était sans compter sur Ronan qui dans une démonstration de puissance nous a montré que ce n’était pas la fin et bat notre British Andrew 21-13/21-14. A quelques pas de là, Sonia affublée d’un début de grippe à lui faire cracher ses poumons, parvenait à s’imposer face à Elodie Babau 21-10/21-16. Le grand Nicolas fraichement importé dans nos rangs nous a régalé de sa maîtrise de la raquette et s’est imposé contre Jérémy Geyre 21-18/21-10. Pour conclure cette bataille, l’ultime match fut le double dame  remporté par Jeanne-Lise et Audrey, qui ont ingénieusement perdu leur premier set pour mieux contre-attaquer et remporter le match contre Elodie Babau et Christelle Aramendy, 18-21/21-09/21-13. La bataille se termine donc sur un score de 6 à 2 pour PAU.

Comme l’exige le code de la chevalerie badistique, l’affrontement retour a eu lieu sur la terre sainte de nos adversaires : Bayonne. Le Jeudi 3 mars, nos guerriers ont donc du braver la nuit et le froid à bord de leur mini van tout terrain pour arriver sur le champ de bataille.

Contents de notre prestation à l’aller, nous avions conservé le même effectif contrairement à Bayonne qui avait recruté du sang neuf pour l’occasion. Le planning d’attaque fut tout chamboulé et voyait la rencontre débuter par le double homme. Une lutte féroce commence alors et voit le tandem JB/Pierrot s’incliner face à Fabien Migliorini/Florian Geles en trois sets 21-16/14-21/21-18. Quant au double dame Audrey/Jeanne-Lise, il prendra l’eau face à Elodie Babau/Christelle Aramendy en deux sets 21-18/21-13. A ce moment,les palois font pâle figure mais Andrew, qui avait mal digéré sa défaite à l’aller, a su montrer tout son potentiel face à Ronan Legendre en 3 sets 21-16/18-21/21-18. De son coté, notre petit Nicolas nous faisait une petite frayeur en perdant son second set contre Jérémy Geyre et concluant son match par une victoire serrée au troisième set 21-15/07-21/21-19. L’équipe paloise reprend des couleurs mais en reperd un peu face au match qui oppose Sonia à Elodie Babau. Match que l’on pensait acquis, les bayonnais donnent tout ce qu’ils ont mais cela ne sera pas suffisant face à la promesse d’un chiot à Sonia qui s’imposera en 3 sets 19-21/21-12/21-15. Jeanne-lise, quant à elle, n’a pas fait de quartier et a montré à Marie Jaffre que ce match ne se déroulerait pas comme à l’aller. Elle s’imposera 21-08/21-08. A ce stade de la rencontre, Pau mène 4 à 2 et a atteint l’objectif pour la qualification en régionale 3 mais ne veut pas s’arrêter là. Les deux derniers mixtes sont lancés. Bayonne ne veut pas lâcher le morceau et vise l’égalité. JB et Sonia affronte Florian Geles et Marie Jaffre. Ils remporteront le match non sans mal 21-13/17-21/21-13. Nico et Audrey tenteront de prendre leur revanche contre Ronan Legendre/Christelle Aramendy mais s’inclineront 21-15/13-21/21-16. Le score de la rencontre s’arrêtera sur 5 à 3 pour Pau confirmant ainsi notre participation aux barrages pour la Régionale 3 qui auront lieu le week-end du 14/15 mai.

Nous remercions les joueurs de Bayonne pour la bonne ambiance et la qualité du jeu.

A vous les studios.

Les Photos à Pau                                                          Les Photos à Bayonne

Cet article a 1 commentaire

  1. philippe

    joliment dit , plein de finesse ( ce dont je te pensai depourvu 😉 )
    bravo
    maintenant il faut conclure , c est pas jouer !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.